Publié dans Avant de partir...

J-5

Les enfants sont excités ! Milo court partout dans la maison, les filles ne pensent plus qu’à une chose : le Père Noël va t-il une fois de plus réaliser tous leurs souhaits ?

Dans cette ambiance de fêtes, difficile d’imaginer que dans 5 jours à peine, nous allons charger tout notre attirail dans la voiture et prendre notre train pour Paris. Eh oui, ça y est, les sacs sont prêts et ça fait du volume !

15672819_10211816555390943_2315330745517612213_n

Difficile d’imaginer que dans 5 jours, Lire la suite de « J-5 »

Publié dans Avant de partir...

J- 15

 

Le compte à rebours est lancé ! La tension commence à grimper car il nous semble avoir encore des tas de choses à faire et le temps va filer très vite jusqu’au départ.

ella

Les réservations pour le Sri Lanka sont validées et nous tentons des recherches sur des horaires de train entre  Ella et Kandy. Nous avons aussi l’adresse d’un chauffeur analphabète mais excellent guide (maintenant on réfléchit sur le moyen de le contacter 🙂 )

Nous avons bien avancé notre itinéraire aux Philippines, choisi les îles… (dur choix car elles sont toutes paradisiaques !). Nous prenons des infos sur les différents ferries que nous allons utiliser (Cebu/Négros, Négros/Siquijor, Siquijor/Bohol).

philippines-087-700x430

Côté école buissonnière, nous rassemblons toute une collection de livres que les filles devront lire pendant ces 4 mois. Malheureusement , la plupart n’existe à pas en version numérique… On va donc (surtout les filles !) se trimbaler avec des kilos de bouquins ! Plus de livres que de fringues ! Les maîtresses nous ont bien conseillés pour suivre au mieux le programme qui sera fait en classe durant notre absence… Nous allons nous transformer en instit pendant quelques semaines ! Encore merci aux enseignantes de nos enfants qui ont accepté l’idée de ce voyage avec une certaine bienveillance. Notre blog et Loup seront un lien avec l’école Carredon.

dbo-high5.jpg

Liste (inachevée et dans le désordre) de ce qui nous reste à faire :

  • choisir des fringues pour 3 mois et voir si tout rentrera dans nos 3 sacs,
  • acheter des baskets de trial pour Polo qui espère courir un peu si son genou de vieillard le laisse pénard,
  • récupérer la Go Pro de Romu, merci Romu !
  • téléphoner à SFR pour suspendre notre abonnement fixe,
  • payer la cantine de l’école, la crèche…
  • payer le solde pour la réservation du camping car (et lui trouver un petit nom… notre ex s’appelait Gus !),
  • Charger quelques films sur tablette pour les filles (et plein d’applications éducatives, bien sûr 😉 ),
  • passer chez le coiffeur pour des petites coupes de voyages (les filles sont moins partantes !) → Milo c’est fait !
  • ne pas se laisser griser par l’euphorie du départ et oublier qu’il reste encore quelques gardes à la clinique,
  • vider frigo, et surtout congélateur (on va manger de l’agneau pendant 15 jours !)
  • perdre une dizaine de kilos (pour Fanny) en 10 jours… (ou attraper une bonne dysenterie en arrivant au Sri Lanka)

Nous profitons de cet article pour nous signaler, si vous ne l’aviez pas remarqué, que ce site est en cours de construction et que certaines pages peuvent changer au fil du temps.

Publié dans Avant de partir...

Quoi de neuf, docteur ?

Pour ne pas partir avec un hôpital de campagne, voici un petit recueil des principales infections virales et parasitaires que nous pouvons être amenés à rencontrer sur notre parcours ainsi que nos conseils pour s’en prémunir.

thw7fo3ijs

Chikungunya : Infection virale transmise par les moustiques Aedes infectés. Elle provoque de la fièvre et des arthralgies (douleurs articulaires) sévères. Les autres symptômes sont myalgies, céphalées, nausée, fatigue et éruption.

Présence possible du virus au Sri Lanka, à Bali, à Singapour et aux Philippines.

Prévention : protection contre les piqûres de moustiques. Il n’y a pas de vaccin disponible.

Dengue : Infection virale transmise par les moustiques Aedes infectés. après une incubation courte, d’une semaine environ après la piqûre de moustique, le malade présente brutalement une forte fièvre avec frissons et maux de tête. Il se plaint souvent de troubles digestifs et de courbatures. Guérison spontanée en quelques jours avec fatigue pouvant durer plusieurs semaines. Forme hémorragique gravissime dans quelques cas.

dengue

Présence possible du virus au Sri Lanka, à Bali, à Singapour et aux Philippines ainsi que dans la région du Queensland en Australie.

Prévention : protection contre les piqûres de moustiques. Il n’y a pas de vaccin disponible.

Encéphalite japonaise : infection virale transmise par les moustiques Culex infectés. Maladie rurale qui touche les humains vivant à proximité des porcheries et des rizières.Après une incubation de 5 à 15 jours (en moyenne 7 jours), le malade se plaint de violents maux de tête et présente des frissons et une élévation de la température à 39-40°C. Très rapidement, apparaissent des signes neurologiques réalisant un tableau d’encéphalite.

Présence du virus au Sri Lanka, à Bali, à Singapour et aux Philippines ainsi que dans le nord de la région du Queensland en Australie.

Prévention : vaccination recommandée si séjour avec exposition importante en milieu extérieur (camping, cyclisme…), plus particulièrement dans les zones rurales, notamment les rizières. Protection contre les piqûres de moustiques.

Hépatite A : Infection virale transmise par l’eau et les aliments contaminés. Très souvent, la maladie est asymptomatique. Parfois elle se traduit par des douleurs hépatiques, des nausées avec anorexie et asthénie, une fièvre et des maux de tête, un ictère (jaunisse).

Prévention : conseils habituels d’hygiène des mains, de l’eau et de l’alimentation. Pour un voyage à risque, la vaccination est recommandée 15 jours avant le départ.

Hépatite B : Infection virale transmise par voie sexuelle ou sanguine. Les formes asymptomatiques sont les plus nombreuses. La forme aiguë comporte les mêmes signes cliniques que ceux observés lors d’une hépatite A mais sa durée est souvent plus longue.

Risque élevé au Sri Lanka et aux Philippines.

Prévention : vaccination recommandée pour les voyageurs ayant des comportements sexuels à risque et les usagers de drogue intraveineuse, ainsi que pour des séjours fréquents ou prolongés dans ce pays.

Paludisme : Infection parasitaire transmise par les moustiques Anopheles infectés. Incubation de 15 jours environ avec tableau clinique trompeur (fièvre irrégulière, douleurs abdominales, nausées, vomissements, céphalées, myalgies).

Le risque de transmission est faible voir nul dans tous les pays que nous allons traverser.

Prévention : protection contre les piqûres de moustiques.

Typhoïde : infection bactérienne transmise par l’eau et les aliments contaminés. Après une phase d’incubation de durée, variable, apparition d’un malaise général accompagné de céphalées, d’une fatigue importante, d’insomnie et de troubles digestifs variés puis température à 40°C.

typh

Risque élevé au Sri Lanka, à Singapour et aux Philippines.

 Prévention : vaccination recommandée si séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions. Mesures de précaution vis à vis de l’eau et des aliments, lavage des mains.

Grippe aviaire : infection virale transmise par voie aérienne et par les mains.

Risque possible à Bali.

Prévention : éviter les zones à risque (fermes d’élevage de volaille, marchés d’animaux vivants), éviter les contacts avec des oiseaux, canards ou poules, éviter les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d’oiseaux. Règles d’hygiène des mains et hygiène alimentaire.

Zika : infection virale transmise par les moustiques Aedes qui piquent habituellement le jour. Il existe également une transmission par voie sexuelle. Le virus Zika ne provoque aucun symptôme dans la majorité des cas et les complications chez l’enfant et l’adulte sont rares. Risque majeur pour le fœtus en cas d’infection en cours de grossesse.

Risque possible à Singapour.

zika

Prévention : protection contre les moustiques, rapports sexuels protégés. (on ne compte pas agrandir la famille pendant le voyage !)

Rage : infection virale transmise par morsure et/ou par contact mineur passé inaperçu (léchage sur peau excoriée, griffure…) avec un animal infecté (chien, chauve-souris…). Une fois déclarée, la maladie est mortelle dans 100% des cas.

rage

Risque possible au Sri Lanka, aux Philippines et à Bali.

Prévention :  vaccination est recommandée aux voyageurs effectuant un séjour prolongé ou aventureux et en situation d’isolement.

Cette liste n’est pas faite pour décourager les moins téméraires d’entre vous d’envisager un séjour dans ces contrées « sauvages »mais pour vous montrer qu’avec des moyens simples et du bon sens, nous pouvons partir en famille avec une certaine tranquillité. Bon, c’est sûr, être médecin et infirmière, ça aide aussi pour se tranquilliser.

Pour résumer : nous sommes tous à jour de la vaccination anti-tétanique et de la vaccination contre l’hépatite B (sauf Milo). Contre les différentes sortes de moustiques qui ne vont pas manquer de nous enquiquiner : de bons répulsifs, des moustiquaires dans les chambres et des manches longues pour les sorties crépusculaires. Rien de très compliqué en fait.

Pour le reste , notre pharmacie ambulante contiendra des antipyrétiques (paracétamol), des anti-inflammatoires (pour les douleurs musculaires de vieux), des antiseptiques, quelques pansements et des compresses, de la colle chirurgicale, du Tiorfan (en cas de turista), un antibiotique à large spectre, un ou deux collyres, toute une trousse d’homéopathie pour Milo et des crèmes solaires.

Et voilà ce que cela donne avant et après le rangement de Fanny.

img_0450

Au cours de nos voyages, nous avons pris l’habitude de faire très attention à ce que nous mangeons ( et nous mangeons de tout) et surtout à ce que nous buvons : eau en bouteille fermée (ou une bonne bière, souvent moins chère que l’eau), pas de glaçons dans le whisky ou le coca. C’est promis, nous éviterons toute sorte de câlins avec les animaux, surtout à plumes.

Heureusement, contre le bonheur de vivre une  belle aventure au bout du monde au contact de la nature, il n’existe aucun vaccin disponible et en plus, il paraît que c’est contagieux. Quelle chance !