Publié dans Bali, Carnet de route

Toute la beauté du monde

Rien de tel que 2 semaines dans la douceur de Bali pour effacer la fatigue de 2 mois de route en Océanie. Deux semaines pour se poser après le rythme effréné de ces derniers jours, deux semaines pour profiter du sourire des balinais, deux semaines pour rattraper le retard que nous avons pris avec les devoirs des enfants  (là, ça fait moins rêver tout de suite) et la rédaction du blog. Car Bali, c’est bon pour les yeux, c’est bon pour les oreilles, c’est bon pour le corps et l’esprit.20170415_171901

Nous avons longtemps hésité à passer ces 2 semaines uniquement sur Bali de peur que le tourisme de masse ait transformé la mentalité des balinais mais dès notre arrivée à Sanur,  nous avons retrouvé tout ce qui fait le charme de cette île, en tout cas pour nous, la douceur de vivre. Enfin, arrivée quelque peu tardive car notre avion fut détourné sur l’aéroport de Surabaya sur l’île de Java à cause d’un bon orage tropical sur Denpasar. Nous découvrons la villa Ayuni après un dédale de ruelles étroites à peine plus large que le taxi et elle est magnifique. Nous arrivons en pleine préparation des fêtes de Galungan et de Kuningan et tous les habitants installent de superbes décorations confectionnées à partir de branches de palmiers devant leur maison.

Tous les 210 jours, c’est Galungan, une fête importante du calendrier balinais qui dure 3 jours, en l’honneur de la création du monde. On prie pour la victoire de la vertu (Dharma) sur le démon (Adharma). À cette occasion, tout le monde retourne dans son village familial pour honorer les dieux et les ancêtres qui, selon la croyance, descendent vers les temples. 10 jours plus tard c’est Kuningan, également férié, mais ne dure qu’une journée. Pendant cette période, la vie s’arrête en partie : service réduit dans les hôtels et restaurants, banques et magasins fermés. Galungan est fêté les 5 avril et 1er novembre 2017, et Kuningan les 15 avril et 11 novembre 2017. 

Ces 2 jours vont passer très vite entre farniente et piscine, lecture et écriture du blog (enfin une bonne connexion). Déjà, nous embarquons pour Nusa Lembongan où nous resterons 2 jours. Deux jours rythmés par la découverte de l’île en scooter à la balinaise (c’est à dire à trois sur le scoot et sans casque) et une matinée de snorkeling mémorable en compagnie de deux raies manta.

IMG_1948

Elles sont impressionnantes par leur taille, leur grande bouche ouverte, leurs yeux deportés et le lent mouvement de leurs ailes. Encore un grand moment à s’extasier devant la beauté et la diversité du monde sous-marin. Pour ce qui est des nourritures terrestres, nous avons trouvé notre bonheur chez…..un artiste des sushis.

Il nous faudra une petite heure de voiture qui paraîtra interminable à notre chauffeur (fatigué) pour rejoindre Sidemen. Nous avions gardé un très bon souvenir de cette petite ville à l’est d’Ubud, perdue au milieu des rizières et dominée par le majestueux Mt Agung. Les rizières sont toujours là mais de nombreux projets immobiliers ont vu le jour depuis 6 ans, heureusement de façon plutôt harmonieuse. Nous poursuivons nos leçons de conduite balinaise sur de petites routes isolées qui nous mènent au cœur de la campagne.

Au cours d’une de ces balades, nous sommes attirés par une musique balinaise traditionnelle. Nous nous approchons et nous découvrons ainsi la Pasraman Vidya Giri, une fondation créée en 2012, destinée à apporter aux enfants des villages à travers diverses activités artistiques ou culturelles, une éducation basée sur la simplicité, l’honnêteté et le goût de la connaissance. Nous sommes accueillis par des enfants qui tentent de nous enseigner l’art de préparer des offrandes lors des cérémonies. Leur dextérité est étonnante et leur sourire est un rayon de soleil qui illumine cette après-midi pluvieuse.

20170409_170742

Nous voici maintenant à Ubud. Ici, l’augmentation du nombre de touristes est très criante et circuler en ville aux heures de pointe, même en scooter, devient très difficile. C’est pourquoi nous avons choisi de loger un peu à l’écart dans le quartier de Penestanan, dans la confortable villa de Made (voir l’article sur nos hébergements à Bali). Malgré tout, c’est toujours une ville agréable à vivre et nous découvrons encore des rues et des quartiers méconnus. Grâce aux scooters, nous avons une grande mobilité et nous en profitons chaque jour pour nous aventurer sur de minuscules sentiers sans but précis si ce n’est de jouir de la beauté de l’île.

Bali est aussi un paradis pour les gastronomes car sa  cuisine est d’une grande variété avec des saveurs épicées subtiles. Et lorsque nous pouvons donner un sens à un délicieux repas, celui-ci prend encore de plus de valeur. C’est le cas avec le Fair Warung Balé, un petit resto qui finance une fondation créée par Alex Wettstein, un pédiatre suisse, visant à donner des consultations médicales gratuites aux plus nécessiteux. Pour chaque repas, 2 consultations sont ainsi dispensées essentiellement à des enfants. L’an dernier, plus de 30000 personnes ont bénéficié de soins gratuits et un projet d’hôpital est en bonne voie pour 2018. Dans un monde où l’indifférence se rencontre a chaque coin de rue, dans un monde où l’individualisme prend le pas sur la collectivité, dans un monde où des touristes peuvent dépenser des millions de devises pour leur simple plaisir, nous ne pouvons que cautionner cette belle et généreuse initiative. Together, we make the difference !

Ubud coïncide avec la dernière semaine de notre beau périple, riche en souvenirs et en fortes émotions, riche de belles rencontres et de bons moments passés en famille. Aussi, nous en savourons chaque seconde avec beaucoup de plaisir et déjà un peu de nostalgie, sauf pour les filles qui ont très hâtes de retrouver leurs copines à l’école. Nous flânons, bullons, rêvons, paressons pour freiner au maximum la course du temps et retarder le jour du retour.

Les sacs sont bouclés, les filles ont caché quelques coquillages et quelques pierres au fond de leurs affaires, un dernier plongeon dans la piscine en attendant le taxi pour l’aéroport, un dernier regard, une dernière respiration de Bali et sans doute à bientôt. Nous savons déjà que nous y reviendrons.

Nous embarquons de nuit pour notre dernier vol Denpasar-Dubaï-Nice. Ces 15 semaines auront filé très vite et nous avons le sentiment d’avoir manqué de temps partout où nous sommes passés. La prochaine fois, nous partirons pour 6 mois….au moins.

Demain, nous retrouverons la famille, les amis, la maison, Sushi, les factures à payer et les impôts à remplir, les chaussures fermées sur nos orteils bronzés, puis le chemin de l’école et du boulot. Mais, nous garderons à jamais dans nos cœurs et dans nos têtes les rencontres, les images et les odeurs de cette extraordinaire aventure et nos yeux s’illumineront d’étoiles chaque fois que nous en parlerons le soir au coin du feu (c’est une image, nous n’avons pas de cheminée).20170415_172017

C’est aussi difficile de terminer un blog que de finir un voyage, on voudrait pouvoir écrire encore quelques articles, rajouter  de nouvelles photos.  En guise de conclusion, voici 2 citations qui résument assez bien notre état d’esprit et ce qui est l’essence (ou les sens) de notre vie.

Le plus beau voyage, c’est celui qu’on a pas encore fait. Loïck Perron.

Qui a l’habitude de voyager sait qu’il vient toujours un moment où il faut partir. Paulo Coelho.

wp-image-1893787226jpg.jpg

 

2 commentaires sur « Toute la beauté du monde »

  1. Ce dernier article est super ! j’adore le récit qui nous fait découvrir que Bali est un enchantement pour les yeux , les papilles et le brain …moi, qui ne suit pas très attirée par cette destination, ça m’a donné envie …..l’idée du resto qui finance l’association est géniale !!!! C’est une très belle initiative ! Quant aux deux citations finales , elles sont parfaites pour la conclusion …. merci à vous de nous avoir fait partager votre voyage !

    J'aime

  2. Bravo ! Ca a été un bonheur de vous suivre au fil de votre blog ! Tous les 5, vous nous avez ouvert de magnifiques horizons. Que de beaux souvenirs pour vous tous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s