Publié dans Philippines

Negros Island

Negros est divisée en deux provinces, que sépare une chaîne de montagnes : Negros Occidental à l’ouest, avec pour capitale Bacolod et pour langue l’ilonggo ; Negros Oriental, à l’est, avec pour capitale Dumaguete et pour langue le cebuano.

Nous embarquons dans le petit port de Liloan pour une courte traversée de 40 minutes vers la ville de Sibulan, située à une dizaines de kilomètres de Dumaguete. Nous allons faire ce court trajet dans un tricycle, le tuk-tuk local. Incroyable, le chauffeur parvient à charger tous nos bagages et nous prenons place à ses côtés, Polo en amazone en s’accrochant au sac de Jade. Milo, qui depuis quelques jours imite avec gestes à l’appui  le bruit des motos, est comme un fou 😜.

Dumaguete est une ville universitaire où vivent également beaucoup d’expatriés (d’où parfois un petit air de Pataya), ce qui en fait une ville plutôt branchée. Le soir, on se promène sur » la Croisette  » locale, lieu de la plupart des bons restos et bars de la ville comme le Casablanca, notre cantine du jour. Play it again, Sam.

Quand nous avions demandé à notre pilote de tricycle son tarif pour notre prochaine étape, il nous a dit que les tuktuk ne se rendaient pas là bas à cause de la route qui grimpe trop pour leurs vieux moteurs et même les jeepneys refuseraient la course. Étonnant ou inquiétant ? En même temps, on commence à être habitués des destinations isolées de Fanny et des routes perdues au bout du bout de rien. C’est donc en van avec un chauffeur qui connaît bien le lieu que nous partons avec une plus grande curiosité de d’habitude. Et nous ne serons pas déçus ! La pente est raide par moments mais surtout la chaussée se transforme en piste plus ou moins carossable sur les derniers kms. Plus qu’une centaine de marches avec nos 50 kilos de bagages (mais après nos 1200 marches de Sigiriya, on craint degun) et nous découvrons une plage de Robinson Crusoé. Une petite plage de sable blanc encadrée de blocs de roche noire, d’adorables cabanes en bambou sous les cocotiers, un ponton qui plonge dans une eau limpide… nous regrettons déjà de n’y passer que 2 jours.

Jamie et Nikki, un couple d’anglais sont installés ici depuis une dizaine d’années et ont fait construire ces 6 cabanes avec beaucoup d’ingéniosité et de goût. Ils sont tous les deux instructeurs PADI et proposent toute une palette de plongées à partir de la plage ou de leur bateau. Autre bonne surprise, la cuisine est excellente. Et on ne vous parle même pas des pinacoladas pour ne pas trop vous faire souffrir.

Dès le lendemain,  nous attaquons les festivités par une heure de canoë. Les filles ne sont pas très efficaces mais il faut dire que les pagaies semblent être en bois massif. En tout cas, cela nous fait découvrir d’autres aspects de la côte.

L’île  d’Apo (turtle island ) toute proche est un spot mondialement réputé pour la plongée sous marine et le snorkeling. Des notre arrivée, je me faisais une joie d’en explorer les fonds et pourquoi pas nager avec une tortue. Mais la météo est capricieuse et changeante,  et nous plongeons en fait au large de la plage sous un temps couvert. C’est dommage car les coraux n’expriment pas toute leur palette de couleur. 

Les 2 derniers jours dans ce paradis n’ont pas été très productifs pour Milo et Fanny qui ont attrapé une espèce de virus (grippe ? Dengue ou Zita ?)… avec fièvre, grosse fatigue, douleurs musculaires… mais avec quelques potions magiques ils sont vite sur pieds !

Après ces superbes couchers de soleil, il est temps de changer d’île…

4 commentaires sur « Negros Island »

  1. Je vous suis… je vous suis…
    les veinards ! les cocotiers, le sable blanc… les couchers de soleil… les fonds marins…MILO a l’air de sa régaler avec « les pâtes internationales » !
    ici soleil aujourd’hui … maigre certes, mais il est là quand même ! il faut bien s’en contenter;
    BISOUS GROS à tous les cinq, bonne continuation, et merci pour vos nouvelles qui nous mettent du soleil dans la tête
    MICHELLE

    J'aime

  2. Cette île semble être un vrai bon plan avec une nature un peu sauvage et la mer bien attirante. Ça donne vraiment envie. Dommage pour Milo et Fanny.
    Prenez du bon temps. bises à vous tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s