Publié dans Philippines

Cebu island

Les Visayas sont une des trois zones principales de l’archipel des Philippines avec Luçon et Mindanao, correspondant au groupe d’îles du centre de l’archipel. Nous avons longtemps hésité entre les Visayas et l’île de Padawan, la plus à l’ouest des Philippines. Finalement, notre choix s’est porté sur Cebu, Negros, Siquijor et Bohol, 4 des principales îles des Visayas.

Le principal aéroport de Cebu se situe sur la presqu’île de Mactan. Une fois les formalités douanières effectuées, nous sautons dans un taxi ou plutôt un taxi nous saute dessus et nous filons tout droit vers Cebu City. Enfin, tout droit n’est pas le terme le mieux choisi car c’est l’heure de pointe et il y a beaucoup de traffic. Les jeepneys sont bondés, les tricycles habal habal et les motos se faufilent de partout, il n’y a pas vraiment de règle de circulation, bref c’est le bordel. Sans compter qu’une moto accroche l’aile de notre taxi et c’est parti pour une demi-heure de palabres avec intervention de la police. Nous ne voulions pas enchaîner 4 heures de vol avec 4 heures de route , un peu trop éprouvant pour les enfants, c’est pourquoi nous passerons une nuit au Harolds hotel de Cebu City.  Et franchement, vu le temps mis pour effectuer le trajet depuis l’aéroport, nous ne pouvons qu’approuver ce choix. Cebu City  est une grande ville de 800000 habitants, bruyante , plutôt sale et n’offrant que peu d’intérêt touristique. Notre véritable 1ère étape philippine sera donc Moalboal.


MOALBOAL

À 90 km de Cebu City, Moalboal proprement dite borde la grand-route ; ce que les touristes appellent “Moalboal” est en fait Panagsama Beach, un village balnéaire surpeuplé à l’ouest de la ville, mondialement connu pour sa sardine run, une grande migration de sardines qui passe juste au large de ses côtes. Comme vous l’avez sûrement remarqué, nous recherchons plutôt des endroits calmes et isolés, loin de l’agitation et de l’entassement des touristes (ou autres sardines). Le Ravenala beach resort est donc à 15 minutes de Moalboal, sur la plage de White Beach,  fréquentée le week-end par les habitants du coin. La plage est effectivement blanche, constituée des débris des coraux ramenés par les vagues au fil des ans.

 Il ne nous faut pas 100 ans pour enfiler nos tenues de snorkeleurs (c’est à dire maillot, masque et tuba ) et nous jeter dans une eau cristalline. Le soleil éclaire de jolis récifs coralliens habités d’une multitude de petits poissons tropicaux. Les filles sont aux anges, même si Thaïs se prend volontiers pour un rémora accroché à mon épaule. Elles sont surprises par la tailles des épines des oursins et par la couleur bleue des étoiles de mer.

Autre constante depuis 3 semaines, après les sri lankaises, Milo fait craquer aussi toutes les philippines.

Une courte balade en tricycle  (on teste tous les moyens de transport) nous confirme qu’il n’a y rien de passionnant à Moalboal city. Ici comme au Sri Lanka, l’uniforme est de rigueur à l’école. 

Retour sur la plage et nouvelle séance de snorkeling. Avec Jade, nous croisons 2 tricots rayés. Malheureusement, plus de batterie dans la gopro. Stupido ! Ces premières plongées laissent présager encore de bons moments lors de nos prochaines étapes et quel bonheur de pouvoir partager sa passion pour la mer avec ses filles.
SAMBOAN 

Nous n’avons que 60 kms pour aller au Fantasy Lodge de Samboan.  Nous suivons une route côtière  et traversons des villages en pleine préparation de la fête du Sinulog. Le Sinulog est un festival organisé principalement sur l’île de Cebu en l’honneur de l’enfant Jésus, Santo Nino. Il a lieu le 3eme dimanche de janvier à Cebu city puis se déplace en province, c’est pourquoi toutes les écoles sont décorées. Nous sommes accueillis par Patrice, l’heureux propriétaire de ce petit Lodge de quelques chambres et par Enora, une bretonne de 18 ans, qui fait un stage de 2 mois ici dans le cadre de son école de commerce. Elle ne le sait pas encore mais 2 elle va devenir en 2 jours la nouvelle meilleure amie de Jade et Thaïs. Les présentations étant faites, c’est l’heure la classe, pas toujours facile quand la piscine est juste sous nos yeux. Mais c’était le deal avant de partir et nous tenons le rythme pour le moment. 

L’arrière pays étant plein de cascades, le chauffeur du Lodge nous emmène jusqu’au village voisin où se situent les Aguinid Falls. Pour 600 pesos, deux jeunes philippins nous guident le long d’une cascade à travers une belle forêt. Les filles sont fières de montrer leur talent de grimpeuses, surtout Thaïs qui veut en mettre plein la vue à jean-Philippe, son prof d’escalade. Il fait très chaud mais heureusement l’eau de la rivière est fraîche et plusieurs piscines naturelles permettant de se baigner voire de sauter. 


 La mauvaise surprise, c’est que les moustiques ou autres insectes volants et piquants adorent les cours d’eau, surtout ceux fréquentés par des hordes de touristes. Repas gastronomique assuré ! Les filles ont bien une trentaine de marques de piqûres sur les jambes.

Un dernier cocktail sur la terrasse au dessus de la petite plage vient clôturer notre séjour sur Cebu


Demain, nous effectuerons une courte traversée de Liloan vers Sibulan, un petit port desservant la ville de Dumaguete, la principale ville de la partie orientale de Negros et notre prochaine étape.


5 commentaires sur « Cebu island »

  1. Merci d’être venu au Fantasy c’était un plaisir j’espère que votre périple se passe bien.
    Bisous à toute la famille je continu de suivre vos voyages via ce site ! 🙂
    Enora

    J'aime

  2. À croire que les tricots rayés sont dressés pour ne sortir qu’en cas de GoPro HS…Il nous est arrivé la même en NC! (Idem pour les requins)
    Heureusement, en Nouvelle Zélande, c’est moins un problème😉
    Enjoy!!

    J'aime

  3. Bonjour
    Merci pour ces histoires à chaque récit ça devient notre histoire du soir avant le dodo et les filles vivent un peu le parcours de leur copine
    Bisous tous les cinq 😘

    J'aime

  4. Merci Jade, j’ai bien reçu ta carte.ça m’a fait très plaisir.Ici, nous sommes en vacances.Je vais donc pouvoir lire vos reportages, au fur et à mesure , dans la semaine …Ca à l’ air trop amusant le tuktuk.
    J’espère que vous vous amusez bien.Tu me manques beaucoup.
    Gros bisous, de la part d’Ilona.BFF!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s